Duetto

Une suite d’expositions avec pour l’instant Caroline Achaintre, Nadia Agnolet, Cemil Aliyev, Amandine Arcelli, Carlotta Bailly-Borg, Jonathan Baldock, Ranti Bam, Raphaël Barontini, Eva Barto, Gilka Beclu-Geoffray, Jean-Baptiste Bernadet, Hélène Bertin, Mireille Blanc, Océane Bruel, Sebastian Buerkner, Julien Carreyn, Emmanuelle Castellan, Geneviève de Cissey, Matthieu Cossé, Sylvain Couzinet-Jacques, Anne Dangar, Émile Degorce-Dumas, Charlotte Denamur, Jean-Jacques Dubernard, Florent Dubois, Adélaïde Fériot, Diego Guglieri Von Dito, Neil Haas, Hippolyte Hentgen, Evie Hone, Anthony Jacquot-Boeykens, Chloé Jarry, Sophie Lamm, Amélie Lucas-Gary, René Pascal, Émilie Perotto, Nathalie Pouzet, Robert Mallet-Stevens, Colombe Marcasiano, Marianne Marić, Maude Maris, Simon Martin, Étienne Mauroy, Lindsey Mendick, Gabriel Méo, Stéphane Moreaux, Charlotte Moutou, Alexandre Benjamin Navet, Eva Nielsen, Camila Oliveira Fairclough, Guillaume Pinard, Octave Rimbert-Rivière, Juliette Roche, Muriel Rodolosse, Emmanuelle Roule, Éléonore Saintagnan, Lina Scheynius, Varda Schneider, Apolonia Sokol, Maxime Thieffine, Sarah Tritz, Henri Ughetto, Emmanuel Van der Meulen, Pierre Unal-Brunet, Céline Vaché-Olivieri, Benjamin Valenza, Albert Vallet, Marion Verboom, Marine Wallon, Elsa Werth et Rafal Zajko
du 17 mars jusqu’à la fin du confinement national le 10 mai 2020
à Sablons

Maintenant que nous sommes toutes et tous isolé.e.s, je vous fait part d’une récente intuition que je concrétise aujourd’hui. Faire une exposition par jour au moins, est mon engagement depuis le 27 septembre 2004, et il en a été ainsi. Il me semble essentiel en toute circonstance de continuer à partager l’art en tant qu’expérience sensible. Dans le strict respect des mesures de confinement, j’ai décidé de fabriquer cet accrochage quotidien, et d’en partager avec vous quelques images. Le projet s’intitule « Duetto » et se construira au jour le jour en associant deux œuvres choisies dans ma proximité. Et si nous ne pouvons plus pour l’instant entrer en contact, elles le peuvent.

We are now all shut in, and I would like to share with you an intuition I’ve got for some days, that I made come true today. To do a show a day at least, is my credo since 27 September 2004, and it has been so. It seems important in any circumstance to keep sharing art as a sensitive experience. In the strict observation of the lockdown rules, I decided to make this daily display, and to share with you some installation shots. The project is titled « Duetto » and will be built day after day by putting together two artworks chosen around me. As we are not allowed to be in touch at the moment, they can.

Duetto #1 Jonathan Baldock | Marion Verboom
Duetto #2 Nathalie Pouzet | Apolonia Sokol
Duetto #3 Hélène Bertin | Lina Scheynius
Duetto #4 Maude Maris | Étienne Mauroy
Duetto #5 Raphaël Barontini | Henri Ughetto
Duetto #6 Geneviève de Cissey | Emmanuel Van der Meulen
Duetto #7 Matthieu Cossé | Éléonore Saintagnan
Duetto #8 Carlotta Bailly-Borg | Anne Dangar
Duetto #9 Amélie Lucas-Gary | Marine Wallon
Duetto #10 Nadia Agnolet | Cemil Aliyev
Duetto #11 Mireille Blanc | Marianne Marić
Duetto #12 Jean-Baptiste Bernadet | Charlotte Denamur
Duetto #13 Émilie Perotto | Sarah Tritz
Duetto #14 Florent Dubois | Lindsey Mendick
Duetto #15 Jean-Baptiste Bernadet | Eva Nielsen
Duetto #16 Sebastian Buerkner | Étienne Mauroy
Duetto #17 Jagna Ciuchta | Auguste Marimon
Duetto #18 Nadia Agnolet | Alexandre Benjamin Navet
Duetto #19 Chloé Jarry | Camila Oliveira Fairclough
Duetto #20 Diego Guglieri Von Dito | Étienne Mauroy
Duetto #21 Émilie Perotto | Marianne Marić
Duetto #22 René Pascal | Octave Rimbert-Rivière
Duetto #23 Gilka Beclu-Geoffray | Rafal Zajko
Duetto #24 Carlotta Bailly-Borg | Sophie Lamm
Duetto #25 Sebastian Buerkner | Simon Martin
Duetto #26 Florent Dubois | Benjamin Valenza
Duetto #27 Jean-Jacques Dubernard | Marianne Marić
Duetto #28 Jean-Baptiste Bernadet | Guillaume Pinard
Duetto #29 Anthony Jacquot-Boeykens | Stéphane Moreaux
Duetto #30 Maxime Thieffine | Henri Ughetto
Duetto #31 Geneviève de Cissey | Colombe Marcasiano
Duetto #32 Cyril Hatt | Fabrice Hyber
Duetto #33 Jean-Baptiste Bernadet | Robert Mallet-Stevens
Duetto #34 Hippolyte Hentgen | Chloé Jarry
Duetto #35 Raphaël Barontini | Muriel Rodolosse
Duetto #36 Sylvain Couzinet-Jacques | Robert Mallet-Stevens
Duetto #37 Julien Carreyn | Gabriel Méo
Duetto #38 Geneviève de Cissey | Charlotte Moutou
Duetto #39 Saâdane Afif | Gilka Beclu-Geoffray
Duetto #40 Pierre Unal-Brunet | Céline Vaché-Olivieri
Duetto #41 Emmanuelle Castellan & Adélaïde Fériot | Émile Degorce-Dumas
Duetto #42 Geneviève de Cissey | Elsa Werth
Duetto #43 Pierre Darel | Étienne Mauroy
Duetto #44 Océane Bruel | Emmanuelle Roule
Duetto #45 Amandine Arcelli | Diego Guglieri Von Dito
Duetto #46 Marianne Marić | Varda Schneider
Duetto #47 Eva Barto | Apolonia Sokol
Duetto #48 Gabriel Méo | P.
Duetto #49 Ranti Bam | Evie Hone
Duetto #50 Caroline Achaintre | Juliette Roche
Duetto #51 Anne Dangar | Colombe Marcasiano
Duetto #52 Alexandre Benjamin Navet | Albert Vallet
Duetto #53 Carlotta Bailly-Borg | Hippolyte Hentgen
Duetto #54 Geneviève de Cissey | Neil Haas
Duetto #55 Jean-Baptiste Bernadet | Octave Rimbert-Rivière

Duetto #1 Jonathan Baldock | Marion Verboom

↓ Jonathan Baldock, Untitled, 15 x 15 x 3.5 cm, céramique, 2018 | Marion Verboom, Sans titre, 13 x 11 x 6 cm, céramique, 2018

20200317_11253020200317_11251920200317_11251020200317_11261620200317_11270220200317_11272620200317_112747

Duetto #2 Nathalie Pouzet | Apolonia Sokol

↓ Nathalie Pouzet, Sans titre, 19 x 7.5 x 3 cm, terre vernissée, années 2000 | Apolonia Sokol, Médusa, 27 x 35 x 4 cm, huile sur toile, 2016

20200318_13154920200318_12421720200318_13141720200318_13144020200318_13151420200318_13131320200318_131121

Duetto #3 Hélène Bertin | Lina Scheynius

↓ Hélène Bertin, Roulé du dehors au dedans, 9 x 10 x 20 cm, faïence émaillée, 2020 | Lina Scheynius, from The Flowers Serie, tirage photographique, 10 x 15 cm, 2017-18

20200319_15375120200319_15384320200319_15271820200319_15220620200319_15224620200319_15244020200319_152543

Duetto #4 Maude Maris | Étienne Mauroy

↓ Maude Maris, Huit objets deux fossiles fond brun, 21 x 16 x 1.5 cm, huile sur toile, 2013 | Étienne Mauroy, de la série Quarante-neuf, 16 x 18 x 18 cm, grès engobé, 2019

20200320_15084920200320_15171220200320_15142720200320_15083720200320_15072620200320_15263220200320_150916

Duetto #5 Raphaël Barontini | Henri Ughetto

↓ Raphaël Barontini, pour Les Belles Transparences, 18x 24 cm, risographie, 2019 | Henri Ughetto, Sans titre, 10 x 11 x 1 cm, encre sur coquille, non daté

20200321_12483620200321_12455620200321_12443420200321_12452320200321_12494320200321_16250720200321_125302

Duetto #6 Geneviève de Cissey | Emmanuel Van der Meulen

↓ Geneviève de Cissey, plat, 34 cm de diamètre, terre vernissée, années 1980 | Emmanuel Van der Meulen, 16 x 21 x 2 cm, huile sur toile, 2013

20200322_13594320200322_14035320200322_14032620200322_14044320200322_14004220200322_14025220200322_162316

Duetto #7 Matthieu Cossé | Éléonore Saintagnan

↓ Matthieu Cossé, Étude de radis, 15 x 18 cm, gouache sur carton, 2019 | Éléonore Saintagnan, 11 cm de diamètre x 5 cm, céramique émaillée, 2018

20200323_15535320200323_15554620200323_15511520200323_15504220200323_16234920200323_15545620200323_154937

Duetto #8 Carlotta Bailly-Borg | Anne Dangar

↓ Carlotta Bailly-Borg, Pour Joël, 36.5 x 32 cm, encre, aquarelle, 2018 | Anne Dangar, décor du banc à battre de sa poterie, terre vernissée, 159 x 53 cm, années 1940

20200324_16200020200324_16240420200324_17195820200324_16230920200324_16210420200324_17220020200324_162658

Duetto #9 Amélie Lucas-Gary | Marine Wallon

↓ Amélie Lucas-Gary, Sans titre (extrait de Cosmos), 27 cm de diamètre x 3 cm, argile rouge cuite, 2013 | Marine Wallon, Pilateus, 40 x 55 cm, huile sur toile, 2019

20200325_13350620200325_13352320200325_13365120200325_13384820200325_13342720200325_13563420200325_133716

Duetto #10 Nadia Agnolet | Cemil Aliyev

↓ Cemil Aliyev, In, 13 x 17 cm, tirage pigmentaire, 2019 | Nadia Agnolet pour Bernard, Repose-chose, 9 x 9 x 9 cm, céramique émaillée, 2019

20200326_15024720200326_15043320200326_15040420200326_15354620200326_15075620200326_15005020200326_150128

Duetto #11 Mireille Blanc | Marianne Marić

↓ Mireille Blanc, Morhange, 35 x 45 cm, alugraphie sur papier calque, 2014 | Marianne Marić, Jules, 23.5 x 30 cm, tirage argentique, 2018

20200327_14325120200327_15011320200327_15000120200327_14301220200327_14264820200327_14211120200327_145803

Duetto #12 Jean-Baptiste Bernadet | Charlotte Denamur

↓ Jean-Baptiste Bernadet, Sans titre (Toucher l’une sans faire bouger l’autre), 16 cm de diamètre, huile sur polystyrène, 2014-19 | Charlotte Denamur, Fantôme vermeil, 13 x 11 cm, vinylique et acrylique sur toile, 2017

20200328_12353620200328_12134220200328_12351620200328_12144620200328_12195720200328_12130320200328_121224

Duetto #13 Émilie Perotto | Sarah Tritz

↓ Émilie Perotto, Jusqu’à m’enfoncer sous terre, 25 x 7 x 7 cm, fonte d’aluminium, 2016 | Sarah Tritz, Sans titre, 22 x 30 cm, gouache sur papier, 2013

20200329_09545220200329_09481620200329_09495920200329_09493820200329_09505220200329_09515820200329_095144

Duetto #14 Florent Dubois | Lindsey Mendick

↓ Florent Dubois, Lavande, 24 x 28 x 32 cm, faïence émaillée, 2017 | Lindsey Mendick, Shellfish bitch, 101 x 113 cm, peinture et matériaux divers sur tissu, 2016

20200330_14302620200330_14332520200330_14305120200330_15103020200330_15094420200330_15114720200330_151250

Duetto #15 Jean-Baptiste Bernadet | Eva Nielsen

↓ Jean-Baptiste Bernadet, Sans titre, 12.5 x 17.5 cm, huile et laque sur panneau de bois, 2018 | Eva Nielsen, Mellomweien, 24.5 x 20 cm, encre, toner et aquarelle sur papier, 2013

20200331_13413420200331_13463720200331_13454520200331_13455920200331_13452420200331_13482520200331_134614

Duetto #16 Sebastian Buerkner | Étienne Mauroy

↓ Sebastian Buerkner, cup, 6.5 x 7 x 7.5 cm, céramique tournée émaillée, 2018 | Étienne Mauroy, de la série Quarante-neuf, 7.5 x 8 x 8.5 cm, grès, 2019

20200401_16134220200401_16123020200401_16112820200401_16185020200401_16125920200401_16124020200401_161312

Duetto #17 Jagna Ciuchta | Auguste Marimon

↓ Jagna Ciuchta, Un vide-poche, première céramique de dimanche, 12 x 14 x 5 cm, grès cru, 2019 | Auguste Marimon, St-Peray La Savere 120′, 23.5 x 31 cm, aquarelle et encre sur papier, année 1950

20200402_18254620200402_17045920200402_17021320200402_17060720200402_17042820200402_17013920200402_170319

Duetto #18 Nadia Agnolet | Alexandre Benjamin Navet

↓ Nadia Agnolet pour Bernard, Le caillou, 7 x 9 x 10 cm, céramique émaillée, 2019 | Alexandre Benjamin Navet, 14.8 x 20.8 cm, pastels et risographie sur papier, 2019

20200403_17045120200403_17070320200403_17031420200403_17055620200403_17061320200403_17090120200403_170521

Duetto #19 Chloé Jarry | Camila Oliveira Fairclough

↓ Chloé Jarry, Anneau, 7 x 8 x 4 cm, grès noir, engobe, 2017 | Camila Oliveira Fairclough, Everybody’s Looking For Something, 36 x 41.5 cm, sérigraphie sur sac en toile, éditions La Salle de bains (Lyon), réalisation Atelier Arcay, 2019

20200404_16374920200404_16423920200404_16411220200404_16383720200404_16381420200404_16385920200404_164023

Duetto #20 Diego Guglieri Von Dito | Étienne Mauroy

↓ Diego Guglieri Von Dito, MS #4-1, 48 x 48 x 15 cm, acrylique sur coussin, 2019 | Étienne Mauroy, de la série Quarante-neuf, 8 x 8 x 9.5 cm, grès engobé, 2019

20200405_16360420200405_16354420200405_16330420200405_16335720200405_16341320200405_16375820200405_163115

Duetto #21 Émilie Perotto | Marianne Marić

↓ Émilie Perotto, À cœur vaillant, 135 x 230 x 120 cm, granit, 2016 | Marianne Marić, de la série Nus, 10 x 15 cm, carte postale, 2009

20200406_12013720200406_11545720200406_11535420200406_12011320200406_11564420200406_11585220200406_115828

Duetto #22 René Pascal | Octave Rimbert-Rivière

↓ René Pascal, Composition (Hommage à Albert Gleizes, mon maître et ami), 80 x 110 cm, huile sur toile, 1955 | Octave Rimbert-Rivière, Le fragment intact, dimensions variables, porcelaine émaillée acheminée par La Poste, 2016

20200407_15072320200407_15042120200407_15051820200407_15025720200407_16204120200407_15044320200407_150740

Duetto #23 Gilka Beclu-Geoffray | Rafal Zajko

↓ Gilka Beclu-Geoffray, D’après Le Pape et l’Empereur d’Albert Gleizes, 210 x 120 cm, laine, 1991 | Rafal Zajko, Brutalist Bangle (white), 11.8 x 9.7 x 0.7 cm, jesmonite, 2018

20200408_15592120200408_15585120200408_16021020200408_16012020200408_16030320200408_18020120200408_180414

Duetto #24 Carlotta Bailly-Borg | Sophie Lamm

↓ Carlotta Bailly-Borg, Moisson (détail), dimensions variables, acrylique sous verre monté sur mobilier, 2018 | Sophie Lamm avec la complicité de Martin Oullié, série Les Paresseux, 2.3 cm de diamètre, porcelaine émaillée, 2015 Éditions We Do Not Work Alone

20200409_16223520200409_16221820200409_17214220200409_16202120200409_16205720200409_16212320200409_162133

Duetto #25 Sebastian Buerkner | Simon Martin

↓ Sebastian Buerkner, bowl, 16 x 15.5 x 6.5 cm, céramique émaillée, 2018 | Simon Martin, Étude I, cours d’Apolonia jour II, 14.5 x 18 cm, huile sur toile, 2019

20200410_16531220200410_16532420200410_16574420200410_165301220200410_16522120200410_16554820200410_165536

Duetto #26 Florent Dubois | Benjamin Valenza

↓ Florent Dubois, Une petite grotte, 25 x 18 x 20 cm, céramique émaillée, 2016 Co-production CAB Grenoble et Moly-Sabata | Benjamin Valenza, Fétiche Fluxus, 8 x 2.5 x 1 cm, sérigraphie sur briquet, 2016 Production Triangle France

20200411_17522020200411_17585920200411_17544320200411_17500320200411_17502220200411_17550120200411_175119

Duetto #27 Jean-Jacques Dubernard | Marianne Marić

↓ Jean-Jacques Dubernard, bol, 10 x 10 x 5.5 cm, terre vernissée, 2017 | Marianne Marić, La Pudique Insolente, Sarajevo, 8.5 x 5.5 cm, photographie argentique, 2012

20200412_13064220200412_13040520200412_13045920200412_13033320200412_13035120200412_13022120200412_131300

Duetto #28 Jean-Baptiste Bernadet | Guillaume Pinard

↓ Jean-Baptiste Bernadet, Sans titre, 11 x 12 x 13 cm, céramique émaillée, 2015 | Guillaume Pinard, Hanneton vole, 50 x 40 cm, huile sur carton entoilé, 2018

20200413_15584120200413_16002320200413_15563820200413_16033020200413_15565720200413_15575920200413_160106

Duetto #29 Anthony Jacquot-Boeykens | Stéphane Moreaux

↓ Anthony Jacquot-Boeykens, Sans titre, 6 x 3 x 0.5 cm, plomb, 2016 | Stéphane Moreaux, Braiement en faveur d’un âne, 16 x 10 x 8 cm, grès passé par le feu du raku, 2013

20200414_18104920200414_18120020200414_18110820200414_18132320200414_18102720200414_18093220200414_180946

Duetto #30 Maxime Thieffine | Henri Ughetto

↓ Maxime Thieffine, Carte, pour Mathieu Cénac, 8.5 x 5.5 cm, impression sur papier perforé, ruban adhésif, 2012 | Henri Ughetto, 7000 gouttes de sang, 17 x 29 x 13 cm, plastique, 2000

20200415_16260020200415_16214220200415_16215420200415_16212420200415_16235320200415_16225920200415_162506

Duetto #31 Geneviève de Cissey | Colombe Marcasiano

↓ Geneviève de Cissey, plat, 43 cm de diamètre, terre vernissée, années 1980 | Colombe Marcasiano, Triangle bleu sur fond blanc, 20 x 21.5 x 3 cm, huile et acrylique sur bois, 2017

20200416_15242220200416_15260520200416_15233720200416_16264420200416_15250920200416_15263820200416_152228

Duetto #32 Cyril Hatt | Fabrice Hyber

↓ Cyril Hatt, Miroir, tirages photographiques, agrafes, 2010 | Fabrice Hyber, Un écu, 2.5 cm, alliage de cuivre et de nickel, 1989-2015 Production Monnaie de Paris

20200417_17052520200417_17061420200417_17113320200417_17050920200417_17070220200417_17074320200417_170712

Duetto #33 Jean-Baptiste Bernadet | Robert Mallet-Stevens

↓ Jean-Baptiste Bernadet, Sans titre (Moly-Sabata), 40 x 30 cm, huile sur toile, 2019 | Robert Mallet-Stevens, Grand fauteuil modèle Hamac, 92 x 78 x 79 cm, bois peint, toile à voile, édité par Pierre Dariel vers 1923

20200418_19380520200418_19444820200418_19415320200418_19394820200418_19374520200418_19402020200418_194217

Duetto #34 Hippolyte Hentgen | Chloé Jarry

↓ Hippolyte Hentgen, Carte, pour David Desrimais, collage et impression sur carton, 2011 | Chloé Jarry, Fantome, 10 x 17 x 2.3 cm, grès, 2017

20200419_13443220200419_13451220200419_13433620200419_13430320200419_13441920200419_13435420200419_134658

Duetto #35 Raphaël Barontini | Muriel Rodolosse

↓ Raphaël Barontini, Carte, pour Mathieu Cénac, 5.5 x 15.5 cm, peinture, passementerie et impression sur carton, 2011 | Muriel Rodolosse, Hercule assailli, 45 x 35 cm, peinture inversée sous plexiglas, 2013

20200420_16052520200420_16064020200420_16050420200420_16082120200420_16043220200420_16054020200420_163757

Duetto #36 Sylvain Couzinet-Jacques | Robert Mallet-Stevens

↓ Sylvain Couzinet-Jacques, Heap (Footnotes), pour Outresol, 18 x 24 cm, tirage photographique, 2009 | Robert Mallet-Stevens, chevet, 40 x 45 x 72 cm, bois peint, édité par Pierre Dariel vers 1923

20200421_17362420200421_17385220200421_17352620200421_17421120200421_17341020200421_17380120200421_173435

Duetto #37 Julien Carreyn | Gabriel Méo

↓ Julien Carreyn, calendrier, pour We Do Not Work Alone, 29.7 x 42 cm, impression contrecollée sur carton, 2018 | Gabriel Méo, Menu c #25, 18 x 16 x 10 cm, faïence émaillée, 2014

20200422_18381020200422_18372120200422_18435420200422_18385920200422_18510920200422_18423720200422_183947

Duetto #38 Geneviève de Cissey | Charlotte Moutou

↓ Geneviève de Cissey, soupière, trois éléments, 29 x 29 x 20 cm, terre vernissée, après 1960 | Charlotte Moutou, Grenade, 9 x 9 x 1 cm, huile sur aggloméré, 2015

20200423_18231420200423_18240420200423_18224520200423_18230320200423_18260120200423_18274420200423_182435

Duetto #39 Saâdane Afif | Gilka Beclu-Geoffray

↓ Saâdane Afif, Noir c’est noir, 1 x 15 x 2 cm, stylo, 2013 Production Lafayette anticipations | Gilka Beclu-Geoffray, D’après Les Baigneuses d’Albert Gleizes, 170 x 103 cm, canevas de laine réalisé avec la complicité des voisines de Moly-Sabata, 1991

20200424_19192720200424_18365520200424_18374720200424_18350620200424_18362720200424_18354520200424_191830

Duetto #40 Pierre Unal-Brunet | Céline Vaché-Olivieri

↓ Pierre Unal-Brunet, Kyrule Vynitor, 116 x 90 x 75 cm, bois, toile de jute naturelle, gesso, acrylique, teinture, encre, peinture, aérosol et huile, 2020 | Céline Vaché-Olivieri, Play it as it lays (détail), 35 x 39 x 158 cm, grès émaillé, 2013

20200425_15451420200425_15421620200425_15413420200425_15424220200425_15405720200425_15425620200425_154323

Duetto #41 Emmanuelle Castellan & Adélaïde Fériot | Émile Degorce-Dumas

↓ Emmanuelle Castellan & Adélaïde Fériot, Broadcast Posters #13, 48.5 x 66 cm, impression couleur sur papier, 2016 | Émile Degorce-Dumas, Carte, pour Mathieu Cénac, 4.5 x 7.5 x 3 cm, céramique émaillée, 2012

20200426_17031320200426_17034820200426_17044120200426_17004920200426_17015420200426_17023320200426_170213

Duetto #42 Geneviève de Cissey | Elsa Werth

↓ Geneviève de Cissey, assiette, 24 cm, terre vernissée, XXe siècle | Elsa Werth, [Aplomb] direction perpendiculaire au plan de l’horizon, 21.5 x 15.5 cm, impression offset couleur et vernis brillant sur carte 350g couchée brillante une face, attaches en inox, 2014

20200427_18471720200427_18502220200427_18504420200427_18474220200427_18470720200427_18494520200427_184825

Duetto #43 Pierre Darel | Étienne Mauroy

↓ Pierre Darel, fauteuil, 62 x 53 x 69 cm, bois peint, vers 1923 | Étienne Mauroy, de la série Quarante-neuf, 23 x 23 x 23 cm, grès engobé, 2019

20200428_17220720200428_17253220200428_17211920200428_17222320200428_17210320200428_17230520200428_172417

Duetto #44 Océane Bruel | Emmanuelle Roule

↓ Océane Bruel, série Spell, 29 cm, verre, 2020 | Emmanuelle Roule, Osmie – Kimono, 29 x 10 x 15 cm, terre cuite, 2020

20200429_18202220200429_18261720200429_18225920200429_18210820200429_18270520200429_18273420200429_182210

Duetto #45 Amandine Arcelli | Diego Guglieri Von Dito

↓ Amandine Arcelli, Mamaguasca #1, 162 x 30 x 13 cm, céramique, pigment, mousse, cable acier, mastic, 2018 | Diego Guglieri Von Dito, MS #4-2, 48 x 48 x 15 cm, acrylique sur coussin, 2019

20200430_16441520200430_16272320200430_16344620200430_16353020200430_16393620200430_16362820200430_185956

Duetto #46 Marianne Marić | Varda Schneider

↓ Marianne Marić, Milk, voie lactée, série Lactation de Saint-Bernard, 10 x 15 cm, tirage photographique, 2011 | Varda Schneider, Tétons, terre cuite avec couverte, 2020

20200501_18382120200501_18004520200501_18134720200501_18094220200501_18391920200501_18163020200501_181049

Duetto #48 Gabriel Méo | P.

↓ Gabriel Méo, L’Arlésienne, 28 x 30 x 32 cm, céramique émaillée, 2016 | P., titre inconnu, 47 x 49 cm, huile sur toile de jute, date inconnue

20200503_16555420200503_16543120200503_16531720200503_16541720200503_16545420200503_16561020200503_165441

Duetto #49 Ranti Bam | Evie Hone

↓ Ranti Bam, Kyma, 30 x 25 x 13 cm, terracotta, 2018 | Evie Hone, Composition, 30.5 x 22 cm, pochoir, sérigraphie et gouache, 1927

20200504_17341320200504_14120420200504_14084920200504_14075420200504_17312720200504_14103920200504_140825

Duetto #50 Caroline Achaintre | Juliette Roche

↓ Caroline Achaintre , porte-monnaie, 10 x 8 cm, cuir, 2017 | Juliette Roche, Petit poisson (fragment), 2.5 x 2.5 x 5.5 cm, céramique, XXe siècle

20200505_17030120200505_17043420200505_18283320200505_17050520200505_17073520200505_17092420200505_170314

Duetto #51 Anne Dangar | Colombe Marcasiano

↓ Anne Dangar, chandelier à cinq branches, 43 x 9 x 32.5 cm, terre cuite vernissée, 1930-51 | Colombe Marcasiano, carte de voeux, 8.5 x 12 cm, huile sur papier, 2020

20200506_18241420200506_18245420200506_18200220200506_18211020200506_18191520200506_18193120200506_182040

Duetto #52 Alexandre Benjamin Navet | Albert Vallet

↓ Alexandre Benjamin Navet, Carte, pour Mathieu Cénac, 8.3 x 5.3 x 0.1 cm, plastique, 2011 | Albert Vallet, relief, 45 x 28 x 4.5 cm, grès, XXe siècle

20200507_15534420200507_15560820200507_15531020200507_15564120200507_15552120200507_15545220200507_155432

Duetto #53 Carlotta Bailly-Borg | Hippolyte Hentgen

↓ Carlotta Bailly-Borg, On Sugar, 75 x 46 cm, acrylique, encre et papier de soie sur toile, 2018 | Hippolyte Hentgen, Carte, pour Mathieu Cénac, 5.5 x 8.5 cm, feutre sur carton, 2011

20200508_15365920200508_15355520200508_15362420200508_15391920200508_15373020200508_15352020200508_153539

Duetto #54 Geneviève de Cissey | Neil Haas

↓ Geneviève de Cissey, pot à couvercle, 35 x 28 x 28 cm, terre vernissée, années 1950 | Neil Haas, Hey Skinny Big, 160 x 90 cm, acrylique sur aluminium et coton, 2015

20200509_18222420200509_18262320200509_18235720200509_18215920200509_18224120200509_18350520200509_182545

Duetto #55 Jean-Baptiste Bernadet | Octave Rimbert-Rivière

↓ Jean-Baptiste Bernadet, Untitled (Plate 055), 29 x 29 x 3 cm, porcelaine industrielle émaillée, 2014 | Octave Rimbert-Rivière, Sans titre, 30 x 13 x 13 cm, porcelaine teintée dans la masse, 2015

20200510_15592520200510_15564720200510_15570620200510_15554320200510_15560620200510_15573920200510_155844

Azur et Bermudes

Une exposition avec des œuvres de Caroline Achaintre, Julie Béna, Jean-Baptiste Bernadet, Amélie Bertrand, Charlotte Denamur, Marc Desgrandchamps, Maude Maris, Stéphanie Nava, Eva Nielsen et Laurence Owen
du 1er au 9 septembre 2018
dans le cadre d’Art-O-Rama au J1 à Marseille

En 1917, les fondateurs de Moly-Sabata séjourneront neuf mois aux Bermudes pour y célébrer leurs noces. Un siècle plus tard avec un horizon bleu à portée de vue, cette initiative réveille le souvenir caraïbe d’Albert Gleizes et Juliette Roche exportant le cubisme sous les tropiques. Ce voyage accompagne le déménagement de la foire qui surplombe dorénavant le port, et convoque la fantaisie d’un triangle imaginaire, la décontraction d’un vêtement ni trop court ni trop long, et la réalité d’un paradis fiscal. L’exposition réunit à cette occasion une dizaine d’artistes ayant participé au programme récent de Moly-Sabata, fédérée par une commande d’éléments en céramique de Laurence Owen, qui permettent l’accrochage de leurs œuvres.

En savoir plus

 

AB2AB8

AB15

AB4AB1AB3AB6AB5AB14AB9AB7

Artisans et artistes associés

Entités habituées aux superlatifs, le Palais de Tokyo et la Fondation Bettencourt Schueller développent depuis 2015 un partenariat haute-couture offrant aux métiers d’art une visibilité marquée d’un label d’excellence au sein du plus grand centre d’art d’Europe. L’exposition Encore un jour banane pour le poisson-rêve concrétise le quatrième volet de cette complicité ambitieuse et durable.

La fantaisie imbibe d’emblée un intitulé dans lequel les esprits littéraires reconnaîtront un ouvrage publié il y a soixante-dix ans, et qui éveillera chez les autres une énigme certaine. Tout est possible. Et c’est bien la liberté de l’imagination que célèbre cet événement ancré dans les joies, les peurs et les potentialité de l’enfance. Si les poncifs voient cet âge comme celui d’une insouciance moteur de créativité, la présente actualité déclare cette aptitude commune à tous. Le jeu bien-sûr, en reste la dynamique principale comme s’il fallait déguiser les mises de la vie pour préserver la vigueur de l’amusement. Il ne faudrait pas que cette humeur évacue pour autant le sérieux de nos affaires. Ainsi ce projet relève d’une conception particulièrement épaisse au carrefour de l’expertise de huit artisans, vingt-six artistes, trois commissaires, un dramaturge et une scénographe.

Techniques et matériaux sont au cœur de l’aventure, avec de la mosaïque, de la sculpture de pierre ou de métal, du plissage de tissu, du gaufrage et de l’impression sur velours, de la broderie, de l’ébénisterie et du vitrail. Pour les artisans, il s’agit de déjouer la notion de commande commerciale à laquelle ils sont généralement confrontés. Voici l’opportunité de bousculer les formats à partir de son savoir-faire. Ces créations inédites côtoient des œuvres d’artistes incontournables tels que Caroline Achaintre, Jean-Marie Appriou, David Douard, Daiga Grantina,Anna Hulačová, Megan Rooney ou toujours Andy Warhol, sans compter la monographie de Laure Pouvost qui sera également à l’affiche de l’institution, dans un espace voisin. Cette plate-forme assure une audience se dénombrant par dizaine de milliers de visiteurs.

L’initiative s’incarne en un vaste parcours immersif, introspectif et initiatique, rythmé d’autant de jalons que d’artisans. Les chapitres de ce conte truffé de monstres et d’épreuves portent les noms évocateurs de l’Énigme, Léviathan, la chambre de la prémonition, la Porte de la désolation, la Porte rouge, la Chambre de la mélancolie et la Récréation. L’Horizon des chimères clôture la déambulation et consiste en la collaboration des maîtres verriers des Ateliers Loire avec l’artiste mangaka Yûichi Yokoyama. Les personnages du japonais sont ainsi transcrits par les vitraillistes dans leur matière de prédilection. Basées dans le périmètre de la Cathédrale de Chartres, trois générations contribuent à perpétuer la création et la restauration de vitraux. Une manière de conclure le récit dans la lumière. Porté par le dialogue et la transmission des savoirs, l’élan croît sans se soucier des limites de la raison. L’inventivité permet d’établir une correspondance entre fiction et façonnage. L’impossible devient réalité. Et c’est là, la définition de la virtuosité.

En crue

Une exposition avec des œuvres de Caroline Achaintre, Thomas Bayrle, Gilka Beclu-Geoffray, Geneviève de Cissey, Anne Dangar, Charlotte Denamur, Lucie Deveyle, Claude Famechon, Josephine Halvorson, Jean-Claude Libert, Robert Pouyaud et Romain Vicari
du 16 septembre au 29 octobre 2017
à Moly-Sabata à Sablons

En savoir plus

3medDSCF2576medDSCF2562medDSCF2571medDSCF2622medDSCF2611med

Portrait de Caroline Achaintre

Elle ouvre la porte, et le soleil blanc surgit au fond d’un couloir de nuit. On entre là comme dans un sanctuaire, un endroit de lumière où le mystère agit. C’est donc ici que naissent toutes les créatures auxquelles elle insuffle, si ce n’est la vie, du moins une énergie qui y ressemble. Docteur Frankenstein en son laboratoire, Caroline Achaintre incise, raccommode et modèle des monstres qu’elle laisse s’échapper ensuite dans le monde. Les bestioles relèvent de ces Yōkai du folklore japonais, ectoplasmes ni bons ni mauvais, hantant les lieux pour mieux les protéger. Ces esprits farceurs et câlins veillent sur des maisonnées devenues leur propre domicile. Ainsi, nous finissons par habiter chez eux. Et c’est en se confectionnant un savoir fou, que l’artiste réveille d’ancestrales mythologies à travers le dessin, la tapisserie et la céramique.

Comme beaucoup d’histoires, son bestiaire a vu le jour sur du papier, procédé graphique qu’elle continue à développer en parallèle des autres factures qu’elle entreprend. Que son tracé se diffuse dans des flaques d’aquarelle ou tranche selon le contraste binaire caractéristique de la gravure, il respecte un degré de définition ouvert, permettant aux entités sympathiques qu’elle portraiture de s’incarner en une foule d’autres feuilles encore. Malgré leur pleine indépendance, ces images demeurent sages et plates, deux dimensions auxquelles Caroline Achaintre ne peut se limiter. La fibre reste un support trop végétal. Bien que les plantes puissent être carnivores, elles appartiennent à un règne trop peu farouche.

Alors, de ces lignes immobilisées aux murs surgissent d’immenses tapis poilus. La laine, elle, est férocement animale. Son aspect reste mammifère, même maquillé par les teintures. Ça réchauffe fondamentalement. Il s’agit de survivre dans les prairies. Et c’est bien en chasseur que Caroline Achaintre sévit, armée d’un pistolet qui tire des fils dans l’épiderme de lin tendu sur son métier. Le compresseur fait un vacarme d’enfer. Cela ne semble pas perturber notre amazone, bien concentrée sur ses visées. Dans son atelier, une architecture sophistiquée de poutres se développe à son échelle, évoquant les canuts lyonnais dont les fabriques et foyers ne faisaient qu’un. Le labeur de leurs ouvrages a mené ces travailleurs à monter l’une des premières révoltes ouvrières. Mieux vaut ne pas sous-estimer le potentiel révolutionnaire des manufactures. Habituellement, dans un de leurs recoins, se trouve un oiseau en cage dont la bonne santé garantit l’absence d’air toxique.

Des plumes, bientôt peut-être. Jusque-là ce sont des écailles et des pores qui texturent la peau de ses terres cuites. La bestialité chère à l’artiste apparaît comme apparat. Selon un délicat système de transfert, des motifs sont appliqués sur ces mues, affirmant un irrésistible caractère reptilien. Les enveloppes de sang froid sont parfois associées à des éléments de cuir qui en font monter la température. La glaise est travaillée comme on plierait du tissu. Elle revêt une souplesse toute textile, façonnée par empiècements. Tellement couture. En cela, Caroline Achaintre s’éloigne des principes de la poterie, traditionnellement tournée. La motte ici est d’emblée tramée. Elle est surface plutôt que masse. Ce traitement s’attache à donner une malléabilité que la cuisson n’éteindrait pas, un souffle supérieur au pouvoir mortifère de l’émail, une vitalité au-delà du feu. Autant copiner avec la Gorgone.

Quoiqu’elle touche, l’artiste fait hurler la figuration. Les grimaces qu’elle signe affichent la béance de cris expressionnistes. Si elles ont des trous, c’est bien pour que ses œuvres déversent leurs humeurs par des orifices qui nous fixent. Tutoyant Guignol, Polichinelle et les autres, ses marionnettes gardent la mémoire de ses mains, Caroline Achaintre réalisant tout par elle-même. Chaque détail provient d’une caresse. Le tactile impose une sensualité flagrante. Son panthéon n’effraie pas que les corbeaux en flirtant aussi avec le film d’épouvante. Chacun se glissera derrière ses masques, écrans qualifiant un relatif anonymat propice au spectacle. Couvrir pour mieux donner à voir. C’est cette dimension performative que l’artiste tient à pratiquer davantage. L’exercice chamanique trouverait ainsi un corps exploité autrement qu’en réserve. Même si la magie élémentaire qui nimbe aujourd’hui ses fétiches ne les abandonne jamais tout à fait à la quiétude.

Publié dans Code south way #3