Lucie Rie

Lucie Rie (1902-1995) est une immense figure outre-Manche, reconnue pour ses pièces tournées d’une élégance ultime. Sa carrière se déploie depuis son Autriche natale où elle installe son premier atelier en 1925, jusqu’à Londres, où elle a immigré dès 1938 et sera consacrée Dame en 1991, haute distinction accordée par l’Empire Britannique à ses sujets. Elle est une potière dont on ne parle qu’avec révérence, en baissant presque un peu la voix tant son influence est intimidante. L’importante exposition actuellement présentée par le Centre of Ceramic Art de York associe une sélection d’objets domestiques à des centaines de boutons révélés pour l’occasion. En effet, arrivant en Angleterre à l’orée de la Seconde Guerre Mondiale, Lucie Rie commença par façonner des articles de mercerie pour le commerce textile. L’humilité de cet emploi ne doit pas en relativiser l’excellence, et ces petits accessoires s’avèrent contribuer à l’élan moderniste qui distingue la femme. Les usines étant alors réquisitionnées pour l’effort de guerre, elle trouva dans cette activité une perspective dans laquelle s’engager, et par laquelle survivre. Ainsi la nécessité s’impose, sur le plan économique autant que créatif, d’autant que la population également soumise à des restrictions durant le conflit, ne pouvait faire preuve de coquetterie que par ces modestes détails vestimentaires. Dans le musée, l’accrochage est augmenté de productions de ses contemporains qu’ils aient été ses pairs ou ses étudiants, ainsi que de pièces traditionnelles médiévales. Parfois isolée de son vivant pour son style continental à contre-courant, Lucie Rie continue de rayonner grâce à l’opiniâtreté avec laquelle elle le développa, dans le raffinement et la simplicité.

jusqu’au 12 mai 2019, Centre of Ceramic Art (CoCA), York Art Gallery, Exhibition Square, York (Grande-Bretagne) Tél. +44 1904 687687 http://www.yorkartgallery.org.uk

Publié dans le numéro 224 Janvier Février 2019 de la Revue de la Céramique et du Verre