Chronique Eva Nielsen à The pill à Istanbul

Eva Nielsen (franco-danoise née en 1983) offre avec cette importante exposition personnelle, l’opportunité d’embrasser une belle partie de ses peintures récentes. Deux stratégies iconographiques s’y démarquent, infligeant l’une comme l’autre, à qui cherche à les saisir, une chorégraphie de la mise au point. L’accrochage motive justement une circulation entre nettetés et brouillards, isolant successivement des sujets qui à nouveau s’échappent quelques pas plus loin.

Extrait de chronique Curiosité – 2016 semaine 19 – Avec arrêtes publiée le 9 mai 2016

Publicités