Montpellier dans le palmarès

La ville peut se gargariser d’être classée quarantième destination mondiale, et seule française, dans la prestigieuse liste signée par le New York Times des lieux à parcourir en 2012. Si le journal américain souligne des élans architecturaux effectivement impressionnants, il ne dit rien du réseau d’art contemporain actif au sein de la métropole. Celui-ci ne fait pas de Montpellier une priorité dans le domaine, mais l’inscrit sans aucun doute comme une excitante étape au sein d’un circuit en Languedoc-Roussillon à compléter par des visites à Nîmes, Sète et Sérignan.

Avant tout, il faut applaudir le travail du Frac (Fonds régional d’art contemporain) qui s’est entre autres illustré par une série de manifestations biennales faisant honneur aux missions de l’institution. Prenant pour prétextes les personnages populaires de Marcel Duchamp en 2006, Gargantua en 2008 et Casanova en 2010, ces initiatives estivales dispersaient avec audace et exigence, des pièces de la collection et plus encore, de manière assez homogène sur le territoire. Un épais catalogue accompagnait systématiquement ces aventures, dont la fréquence est pour le moment suspendue. En ses murs se tient actuellement une exposition de Natacha Lesueur dont une vaste monographie vient de se clôturer au Mamco à Genève. L’artiste concentre ici sa proposition sur une série récente de photographies mettant en scène un seul modèle qui endosse une suite d’artifices. Les portraits carnavalesques déclinent des habillages sophistiqués. Et l’artiste augmente de façon assez inédite son accrochage d’un dessin et trois films.

jusqu’au 5 mai 2012
Frac Languedoc-Roussillon
4, rue Rambaud – 34000 Montpellier
Tél. : 04 99 74 20 35
du mardi au samedi de 14h à 18h

À proximité, une visibilité était accordée aux étudiants des écoles d’Architecture et de Beaux-arts de la ville, dans le cadre de la troisième édition de Buzz.

Galerie Aperto
1, rue Etienne Cardaire – 34000 Montpellier
Tél. : 04 67 72 57 41

En remontant dans l’Ecusson, puisque c’est ainsi que l’on surnomme le centre historique, se trouve un autre espace associatif actuellement investit avec humour par Guillaume Pinard.

jusqu’au 14 avril 2012
Iconoscope
1, rue du général Maureilhan – 34000 Montpellier
Tél. : 04 67 63 03 84
le mardi et du jeudi au samedi de 15h à 18h30

La Galerie Hélène Trintignant fait figure historique.

Galerie Hélène Trintignant
21, rue Saint-Guilhem – 34000 Montpellier
Tél. : 04 67 60 57 18
du mardi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h

Au fond d’une boutique de fantaisies, se cache une petite salle d’exposition. Après Cyril Hatt qui y présentait ses fameux objets, c’est le collectif Hibiscus Transportable qui sévit.

jusqu’au 26 mai 2012
Linette
5, rue Sainte Anne – 34000 Montpellier
Tél. : 09 81 05 39 75
les mardi, jeudi et vendredi de 10h30 à 13h et de 14h à 18h30 et le samedi de 10h à 19h

Et dans une spectaculaire nef désacralisée, Bernard Pagès plante six sculptures. La septième a été isolée dans le narthex. Toujours, les matériaux sont travaillés dans un élan ascensionnel, mais la principale interrogation reste celle des bouts : comment finir le modelage d’une ligne ?

jusqu’au 25 mars
Carré Saint Anne
2, Rue Philippy – 34000 Montpellier
Tél. : 04 67 60 82 11
du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h

Ailleurs, Arnaud Vasseux déploie sa propre délicatesse alors qu’Aristide Bianchi occupe l’étage.

jusqu’au 28 avril 2012
Galerie AL/MA
14, rue Aristide Ollivier – 34000 Montpellier
Tél. : 09 51 30 27 01
du mardi au samedi de 15h à 19h

Une autre initiative municipale dédiée à la photographie offre une jolie programmation dans un environnement sérieux et confortable. Cette fois, c’est William Eugene Smith qui nous emporte dans la diversité de la cité américaine de Pittsburgh qu’il documenta de 1955 à 1958.

jusqu’au 3 juin 2012
Pavillon Populaire
Esplanade Charles-De-Gaulle – 34000 Montpellier
Tél. : 04 67 66 13 46
du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h

Eudes Menichetti poursuit son exploration du corps humain par sa représentation.
Jusqu’au 24 mars 2012

Galerie chantiersBoîteNoire
1, rue Carbonnerie – 34000 Montpellier
Tél. : 04 67 66 25 87
du mercredi au samedi de 15h30 à 19h

En attendant la réouverture de La Panacée et du centre d’art ambitieux qu’elle hébergerait, on déplore que la programmation du Musée Fabre n’enthousiasme pas d’avantage, malgré des collections estimables.

Musée Fabre
39, boulevard Bonne Nouvelle – 34000 Montpellier
Tél. : 04 67 14 83 00
du mardi au dimanche de 10h à 18h

Et au-delà du Corum qui marque un seuil dans l’urbanisme montpelliérain, se situe l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts donnant parfois à voir des expositions, et dans son voisinage la Galerie Vasistas qui présente en ce moment les peintres David Bioulès et Joël Renard.

jusqu’au 28 avril 2012
Galerie Vasistas
37, avenue Bouisson Bertrand – 34090 Montpellier
Tél. : 06 75 49 19 58
du mercredi au samedi de 15h à 18h30

Reste à flâner amoureusement dans l’épatant patrimoine universitaire de la cité, entre les facultés centenaires et le plus ancien Jardin des Plantes de France. Mais la ville n’a cessé de façonner son paysage, en osant de spectaculaires réalisations contemporaines, érigeant hier le complexe d’Antigone par Ricardo Bofill, inaugurant aujourd’hui le nouvel Hôtel de Ville par Jean Nouvel et finalisant pour demain les Archives Départementales par Zaha Hadid.

Concluons dans l’exception en rappelant que Montpellier fut choisie comme unique halte française de la nouvelle tournée internationale d’Einstein on the Beach. Monument de grâce et d’austérité conçu en 1976 par Philip Glass, Robert Wilson et Lucinda Childs, ce prodigieux opéra post-moderne vous rend captif de ses ritournelles, à jamais.

Consulter l’article publié le 22.03.2012 sur Artnet.fr

Publicités